L’effort de guerre (NSMB2)

Par défaut

Aujourd’hui on s’attaque aux deux pubs de la campagne de New Super Mario Bros 2 qui prône l’effort collectif dans la conquête du million de pièces.

La première est orientée vers les gamers, avec en accroche, un petit idiotisme comme on les aime. En clair, si tu veux finir ton jeu :

  1. T’as intérêt à avoir des amis
  2. Ton ami a intérêt à être un peu « geek » et avoir acheté ce jeu
  3. Ton ami a intérêt à être généreux et t’offrir son temps pour t’aider à gagner de l’argent dont il ne verra jamais la couleur (Blanc, pour une certaine élue EELV… Oops)

Les conditions sont évidemment cumulatives. Coupes de cheveux approximatives, goûts vestimentaires toujours aussi douteux, surexposition à la lumière de l’écran de la console portable, expression euphorique figée au Botox… On est dans le bon ton dans cette campagne rétro. A noter, l’apparition des frères Mario renvoie à cette idée de coopération alors que l’on avait dans les précédentes pages seulement une manifestation des pouvoirs de Mario.

La seconde pub cible clairement la famille. Maman revient de la Boutique Champignon (vu la qualité des sacs, je pencherai pour des produits haut de gamme) et Papa est au téléphone. En revanche, impossible de lire sa réaction sur son visage. La profusion de détails capillaires brouille les signes. En revanche, sa « réaction » est en rapport avec le mur qui a été complètement défoncé. Du côté de la progéniture maintenant. Pendant que le fiston joue, la sis le regarde, passive, l’air complètement détachée…

Bien que la pub s’adresse à toute la famille, le message ne passe pas complètement à cause de deux grandes faiblesses : le visuel et l’accroche. En effet, ces deux éléments ne mettent absolument pas l’accent sur le fait que toute la famille peut s’amuser ensemble autour d’une activité vidéoludique. Sur les quatre membres du portrait classique de la famille, seul le gamin tient une console dans les mains et joue. De plus, l’accroche met en fait en relief dans le visuel ce que l’on remarque seulement après une plus grande attention : la profusion de pièces au sol (qui se confondent avec les motifs du tapis…) et les briques qui volent en éclat sous la forme de pièces. Il faut s’attarder sur le texte pour que le réel message apparaisse. Bref, une pub pas aussi convaincante que celles où l’on voit justement tous les membres de la famille, manettes en main devant la télé.

Demain, je m’attaque aux trois dernières affiches… Les plus navrantes.

Me zappez pas !

El Wirador

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s